Tannerre-en-Puisaye

Contenu de la page : Tannerre-en-Puisaye

Tannerre-en-Puisaye

"La forteresse de la chênaie"

C’est dans les archives du château de Saint-Fargeau, dans une charte de 1233, qu’il faut chercher l’origine du nom de Tannerre : « Tannodurum » formé à partir de deux mots gaulois : « Tann » qui signifie chêne mais aussi vallée et « Duros » forteresse. Tannerre signifiait donc « la forteresse de la chênaie » ou « de la vallée ».

Au cours de la période gallo-romaine, Tannerre a été un village industriel très important consacré à la production de fer. L’immense Ferrier de la Garenne fut, et reste, le plus grand de France. Ce site a été classé, à l’initiative de Pierre-François CHAPAT, à l’inventaire des monuments historiques, en 1982.

On trouve aussi en ce lieu les vestiges du fort de la Motte-Champlay, qui protégeait Tannerre au XIe siècle et qui fut détruit en 1360 par les Anglais. Au XIVe siècle, Tannerre appartenait à la maison de Courtenay et dépendait en fief du château de Saint-Fargeau.

Après les désastres de la guerre de Cent Ans, les nouveaux seigneurs de Tannerre, la famille Dupé, vont s’attacher à reconstruire et fortifier le village. L’église Saint-Martin est dotée d’une massive tour défensive et le château du bourg relevé. L’église subit une nouvelle restauration au XIXe siècle et elle est dotée d’une élégante nef néo-gothique. De son origine subsiste la base des murs et le portail intérieur.

Au début du XIXe siècle, Etienne TOURNYOL DE LA RODE rénove entièrement le vieux château, en pierres blanches et briques roses avec une toiture en ardoise, agrémenté par une pièce d’eau et les vieilles douves. Il a été détruit par un incendie le 2 mai 1978.

Située à proximité du cimetière, la Chapelle du château abrite les sépultures des familles TOURNYOL DE LA RODE et DE LESTRADE. Elle est devenue, après réhabilitation partielle, la propriété de la Commune en 2010.

Parmi les personnages ayant marqué l’histoire de Tannerre, Edmé Dupé, baron de Tannerre, assassiné au cours d’un guet-apens, le 23 mai 1594, s’illustra comme capitaine de Henry IV, lors de la reddition d’Auxerre.

Pour l’anecdote, car cela n’a pas changé le cours de l’histoire, « la Grande Mademoiselle » la Duchesse de Montpensier, alors exilée au Château de Saint-Fargeau, est venue au bal à Tannerre. Elle serait entrée dans une rage folle en apprenant y avoir dansé avec un jeune manant, qui s’est vu infligé une amende de cent écus (une paire de bœufs).

Le centre bourg et une quarantaine de hameaux composent la Commune qui s’étend sur près de trois milles hectares. La Commune est traversée par la rivière « Le Branlin » où l’on peut encore pêcher quelques truites sauvages. Avec ses 40 kms de parcours, le Branlin contribue, via l’Ouanne, puis le Loing, à alimenter le Bassin de la Seine.

Cultures et pâturages (élevages ovins et bovins) modèlent le paysage vallonné et alternent avec les forêts de feuillus qui abritent sangliers et chevreuils. Les résidences secondaires sont nombreuses. Plusieurs gîtes et un hôtel-restaurant accueillent les voyageurs dans un cadre verdoyant et reposant.

Le site historique du Ferrier de la Garenne a été mis en valeur par l’Association du Ferrier de Tannerre, créée en 2008 à l’initiative de la Municipalité. Le lieu a été aménagé pour être accessible au public et des animations y sont organisées. D’autre part, le Ferrier accueille, depuis le 15 mars 2013, un des 12 parcours permanents de course d’orientation Icaunais.

Actuellement, la commune compte environ 300 habitants. Dans les années 1850, la population avoisinait les 1000 habitants et avait chuté à 250 en 1990.Tannerre reste un village dynamique et s’efforce, par des travaux et des aménagements réguliers, de conserver un agréable cadre de vie à ses habitants.

(2) Ce texte a été rédigé avec la collaboration de Annick RAPIN, sur la base de publications existantes.


Les Conseillers Municipaux

GUYARD François (Maire), LAVAUD Didier (1er adjoint), MAINGOT Céline (2e adjointe), PESANT Claudine, GOUIN Bruno, THEVENIN Olivier, NACHBAR Babette, PROT Sylvie, RAPIN Claudine, LAISNÉ Anita et THEVENIN Maggy.

Situation

En images

 - JPEG - 3.6 Mo  - JPEG - 3.5 Mo  - JPEG - 1.8 Mo  - JPEG - 2.2 Mo Tannerre-en-Puisaye - JPEG - 853.6 ko

Adresses utiles

Services

Services

Mairie de Tannerre-en-Puisaye

Haut de la page